mercredi, 07 mai 2014 15:39

Institut supérieur des technologies (IST)

Le mot du Responsable de la cellule chargée des Relation avec les Opérateurs Economiques (CROE), IST.

Crée en 1994, l’institut Supérieur de Technologie (IST) est un établissement d’enseignement supérieur à vocation professionnelle sous tutelle du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique.

Depuis sa création, l’IST entretient des relations avec différents opérateurs économiques  afin d’accomplir la tâche qui lui a été assignée, notamment des diplômés de l’enseignement Supérieur directement opérationnels et aptes à occuper le poste de cadres moyens.

L’IST dispense ses formations universitaires en formation initiale et continue. Depuis 20 ans l’IST prépare ses étudiants au Diplômes Universitaire de Technologie (DUT), et à la Licence Professionnelle. Si l’IST occupe une place de choix dans le paysage universitaire gabonais, c’est en raison de  la présence active des opérateurs économiques, à tous les stades de l’année universitaire : dans le jury de recrutement des étudiants, dans les enseignements où de nombreux professionnels interviennent,  dans les stages et/ou projets tuteurés et dans les jurys  de soutenance. Nos apprenants réalisent au minimum 12 semaines de soutenance dans leur cursus.

La cellule chargée des relations avec les opérateurs économiques  (CROE) est en position fonctionnelle dans l’organigramme de l’IST dans la mesure où elle a pour mission d’intervenir auprès des opérateurs économiques. Elle intervient pour tout ce qui concerne les activités ponctuelles de terrain en cours de formations (inventaires, opérations écoles entreprise, enquêtes), les projets tuteurés et les stages de fin de cycle.  

La CROE s’efforce de mettre en relation les opérateurs économiques et les diplômés de l’IST dans le cadre de leur insertion professionnelle. Elle gère et tient à jour le fichier des opérateurs économique partenaires ; le fichier des diplômés de l’IST. D’autre part, la cellules recueille les attentes des opérateurs économiques en matière de formation et assure une veille technologique sur l’évolution d marché de l’emploi. Les activités de la cellule se basent sur le contact permanent des étudiants et des entreprises. 

 La convention de partenariat conclue entre Les Transport Citadins (LTC), et l’Institut Supérieur de Technologie date depuis plusieurs années et a pour objet la mise en stage de fin de cycle et le suivi des étudiants issus des filières Gestion des Entreprises et des Administrations et Techniques commercialisation.

 Il s’agit des stages qui requièrent au programme d’enseignement ou en rapport avec le projet pédagogique de l’étudiant et qui sont destinés à mettre en pratique hors de l’établissement, l’enseignement dispensé par l’IST. L’intérêt de stage est de  permettre aux étudiants de se familiariser avec l’environnement de l’entreprise.

M. Willy Conrad ASSEKO Directeur Général de la société Les Transports Citadins nous accompagne chaque  année dans la formation de nos étudiants notamment, en accueillant certains d’entre eux durant la période de stage. LTC permet ainsi à ces derniers une meilleure découverte du monde professionnel. L’Institut supérieur de Technologie le remercie très sincèrement et le félicite de ce type de partenariat.  

A la veille des départs en stage, et à sa demande, M. Willy Conrad ASSEKO reçoit cinq à six CV des meilleurs étudiants de la filière  pour laquelle sa société offre des stages.  Ces derniers sont ensuite convoqués pour un entretien afin de sélectionner le ou les étudiants qui répondent au mieux à leur critère. Cette année encore, LTC est restée fidèle à sa logique d’accueil de nos apprenants : trois de nos étudiants effectuent leur stage dans cette entreprise. Par ailleurs, à l’issue du stage, l’entreprise LTC recrute les meilleurs. Depuis l’accord de ce partenariat, les statistiques d’insertion sont assez éloquentes.   

Le partenariat IST opérateurs économique permet à nos apprenants d’être en contact permanent avec les réalités de l’entreprise et les défis du monde de professionnel. La conséquence la  plus directe est le taux d’insertion professionnelle dès la sortie des étudiants qui est proche de 70%.

Nous exprimons notre gratitude à l’égard de M. Willy Conrad  ASSEKO Directeur Général de la société Les Transports Citadins pour son engagement à l’insertion de nos diplômés.

 

Jean Bruno ONDOUNDA

 

 

Lu 9899 fois